Pour être bien au chaud et en sécurité en motoneige

< Retour à la liste principale

Renseignez-vous sur les dangers et portez les vêtements appropriés.

Quand on fait de la motoneige, il faut s’habiller chaudement afin de vraiment profiter de ce sport récréatif. Il convient également de se protéger contre des dangers tels que l’hypothermie, les engelures et la cécité des neiges.

Dans cet article, vous apprendrez à reconnaître les dangers liés à la pratique des sports d’hiver et à choisir les vêtements aptes à vous protéger du froid.

À propos de l’hypothermie
À propos des engelures
À propos de la cécité des neiges
Que faut-il porter?

À propos de l’hypothermie

L’hypothermie, c’est un abaissement de la température du corps au-dessous de la normale, et cela peut se produire aussi bien quand on se trouve sur l’eau que sur la terre ferme. Le refroidissement éolien, c’est-à-dire l'effet de refroidissement provoqué par le vent ou l'élan vers l'avant d'une motoneige, peut mener à l’hypothermie. Rappelez-vous que l’alcool accroît votre sensibilité à l’hypothermie. Si vous vous habillez chaudement, en portant plusieurs couches de vêtements imperméables, vous pourrez généralement éviter ce danger.

Comment savoir si une personne souffre d’hypothermie?
Une personne souffrant d’hypothermie dira généralement qu’elle se sent glacée et sera prise de grelottements très marqués. Parmi les symptômes plus graves, signalons les problèmes de coordination musculaire et un manque de mobilité des membres. Il faut alors envelopper soigneusement la victime dans des vêtements chauds et obtenir dès que possible de l’aide médicale.
 

À propos des engelures

Les engelures sont causées par les températures sous le point de congélation et une mauvaise circulation sanguine; elles affectent surtout les extrémités et la peau exposée. Les signes d’une engelure sont une peau trop blanche et engourdie entourée de rougeur extrême. Si vous ou une personne qui vous accompagne présentez ces symptômes, veillez à obtenir de l’aide médicale sans tarder.
 

À propos de la cécité des neiges

Quand on roule en motoneige, l’éblouissement solaire est parfois trop intense pour les yeux et cela peut causer une cécité temporaire. En outre, le fait de rouler en motoneige sans porter de lunettes de soleil qui protègent contre les UV peut causer des dommages permanents aux yeux.
 

Que faut-il porter?

Les sous-vêtements
La règle de base, c’est de toujours être en mesure d’enlever une couche de vêtements si l’on a trop chaud. Votre meilleur choix, ce sont les sous-vêtements longs qui sont légers et ne gênent pas les mouvements. De façon générale, les tissus qui « éloignent » la sueur de la peau sont idéals. Il s’agit le plus souvent de tissus synthétiques. Évitez de porter des sous-vêtements de coton; ils ne font qu’absorber la sueur et vous donnent la sensation d’avoir encore plus froid.

Les combinaisons de motoneige
Les meilleures combinaisons sont celles dont la couche extérieure est imperméable et à l'épreuve du vent. On trouve plusieurs marques dans le commerce : il y en a pour tous les budgets. Évitez celles qui sont en coton, car elles seront rapidement couvertes de neige.

Les casques
Achetez un casque approuvé : ce sera l’élément le plus important de votre équipement. Les casques de motoneige sont obligatoires au Canada. On trouve une grande variété de modèles dans le commerce, pour tous les budgets. Un casque réduit grandement les risques de subir une blessure à la tête. La visière du casque protège également la figure et les yeux du froid quand on roule.

Les cagoules
Pour obtenir une protection supplémentaire contre les engelures, certains motoneigistes estiment qu’une cagoule est indispensable. Cet accessoire est encore plus important si l’on ne porte pas de casque intégral. Les cagoules les plus courantes sont faites de tissu synthétique très mince. Ces dernières sont supérieures aux cagoules en laine, par exemple.

Lunettes de soleil ou masque
Vous devez protéger vos yeux des débris portés par le vent, du soleil, de l’eau et du froid. Certains motoneigistes préfèrent les masques, ou lunettes de ski, plutôt que les lunettes de soleil; tout dépend du type de casque que l’on porte. Pour rouler en fin d’après-midi, vous pouvez essayer les lunettes aux verres teintés, jaunes ou ambrés.

Les gants et les mitaines
Porter des gants ou des mitaines, c’est une affaire de choix personnel. Quoi qu’il en soit, ce que vous portez pour protéger vos mains doit vous permettre de manipuler les commandes de votre motoneige facilement. Comme tout vêtement destiné à une activité de plein air, vos gants ou vos mitaines doivent être imperméables et à l’épreuve du vent. Les meilleurs modèles sont faits de tissus synthétiques, lesquels repoussent la sueur afin qu’elle ne soit pas en contact avec la peau. Habituellement, les mitaines en laine sont efficaces quand il ne fait pas trop froid, car on peut toujours enlever la doublure.

Les chaussettes
D’abord et avant tout, évitez de porter des chaussettes en coton : comme elles ne font qu’absorber la sueur, vous aurez encore plus froid aux pieds. Les chaussettes faites d’un mélange de tissu synthétique et de laine plus ou moins épaisse procurent une bonne isolation.

Les bottes
L’idéal est d’avoir des bottes dotées d’une semelle en caoutchouc, imperméable et antidérapante. La partie supérieure de la botte devrait comporter une coquille de nylon ou d’une autre matière synthétique; quant à l’intérieur, on recommande qu’il soit pourvu d’une doublure amovible en laine, en tissu polaire ou faite d’un autre tissu synthétique afin d’éviter que la sueur ne reste en contact avec le pied. Achetez des bottes qui permettent à vos orteils de bouger et n’entravent pas la circulation sanguine.