Conseils et techniques pour la conduite d’un VTT

< Retour à la liste principale

Vos randonnées seront plus agréables.

Comme son nom l’indique, un véhicule tout-terrain est fait pour être manœuvré sur toutes sortes de terrains. Par conséquent, il faut se préparer à affronter toutes les situations afin d’être en sécurité, quelles que soient les conditions de la piste sur laquelle on circule.

Apprenez les règles de base
Des techniques en fonction de différents terrains
Conseils pour une conduite sécuritaire

Apprenez les règles de base

Vous pourrez améliorer vos habiletés de conduite en vous exerçant sur un terrain assez vaste et plutôt plat où il n’y a pas trop d’obstacles. Consultez votre manuel du propriétaire afin d’obtenir tous les détails sur le maniement de votre véhicule et envisagez de suivre un cours de formation en VTT, comme celui qui est proposé par le Conseil canadien de la sécurité.

Voici quelques règles de base que tout conducteur de VTT devrait mettre en pratique :

Ayez toujours une bonne posture pour conduire
Pour rester maître de votre véhicule, vous devez :

  • Garder la tête bien droite et regarder devant vous en tout temps.
  • Tenir le guidon à deux mains et avoir vos deux pieds posés sur les repose-pieds, le bout de vos pieds pointant vers l’avant. Si vous avez ne serait-ce qu’une main ou un pied qui n’est pas en bonne position, vous serez moins en mesure de contrôler le véhicule et risquez de perdre votre équilibre.
  • Avoir les coudes pliés qui s’écartent un peu du corps, les genoux vers l’intérieur.
     

Analysez le terrain
Regardez toujours devant vous et soyez prêt à réagir en fonction de ce que vous voyez :

  • Vous devez connaître le terrain et savoir si vous et votre véhicule êtes en mesure d’y circuler. Autant que possible, essayez de rouler sur des pistes balisées. Si vous vous aventurez dans une zone que vous ne connaissez pas, roulez lentement et restez vigilant.
  • Soyez toujours à l’affût des creux et des bosses, des ornières et des autres obstacles qui se présentent sur la piste. Vous pourrez alors manœuvrer de façon à pouvoir les contourner.
  • Roulez à une vitesse qui convient au terrain sur lequel vous vous trouvez, à la visibilité et à votre expérience comme conducteur.

     

Des techniques en fonction de différents terrains

Chaque type de terrain est différent. Voici quelques techniques qui vous aideront à manœuvrer votre véhicule dans diverses situations.

Rouler dans les dunes

  • Préparez-vous en fonction de ce terrain instable.
  • Évitez le sable mouillé.
  • Soyez prudent quand vous roulez en plein soleil; en effet, il est plus difficile de voir les dangers ou les obstacles quand le soleil est à la verticale et qu’il n’y a pas d’ombres.
  • Attachez toujours un fanion à votre antenne quand vous circulez dans les dunes.
     

Rouler dans la boue et dans l’eau

  • Évaluez la profondeur de l’eau avant de traverser. Ne vous engagez que si l’eau est peu profonde. N’oubliez pas que des freins mouillés sont moins efficaces. Vérifiez-les toujours après avoir franchi un cours d’eau.
  • Évitez les cours d’eau ayant un débit rapide.
  • Choisissez un endroit où la rive est en pente douce.
  • Soyez à l’affût des obstacles immergés.
     

Rouler sur la neige

  • Roulez seulement sur la neige bien tapée.
  • Choisissez des pistes bien entretenues.

     

Conseils pour une conduite sécuritaire

Quel que soit le terrain sur lequel vous choisissez de rouler, assurez-vous de suivre les conseils de sécurité suivants.

Des trucs pour le freinage

  • Relâchez l’accélérateur.
  • Rétrogradez, ce qui contribuera à ralentir votre véhicule.
  • Si votre véhicule est équipé de freins avant et arrière, actionnez-les uniformément.
  • Évitez les freinages brusques quand vous vous approchez d’un virage.
  • Rétrogradez dans les descentes.
     

Des trucs pour les virages

  • Déplacez votre centre de gravité vers l'avant et penchez-vous vers l’intérieur du virage.
  • Regardez dans la direction du virage quand vous tournez le guidon.
  • Gardez votre équilibre en déplaçant votre centre de gravité vers l’intérieur du virage.
  • Si votre VTT commence à basculer, penchez-vous davantage vers l’intérieur du virage et ralentissez graduellement. Prenez le virage plus large, si cela est possible.
     

Dans une montée

  • Soyez conscient de vos habiletés et de la capacité de votre VTT. Certaines montées seront trop abruptes pour votre VTT, quelle que soit votre compétence comme conducteur.
  • Ne dépassez jamais la limite de visibilité. Si vous ne pouvez pas voir au-delà du sommet de la côte, ralentissez jusqu’à ce que vous puissiez le faire.
  • Déplacez votre centre de gravité en direction de la montée. Gardez vos pieds bien appuyés sur les repose-pieds.
  • Rétrogradez et accélérez avant de monter la côte. Cela vous aidera à maintenir votre vitesse durant la montée.
     

Dans une descente

  • Choisissez une piste où il y a peu ou pas de virages.
  • Déplacez votre centre de gravité en direction de la montée. Tout en vous reculant vers l’arrière de la selle, gardez vos pieds sur les repose-pieds.
  • Descendez à petite vitesse.
  • Freinez graduellement.
  • Passez à un rapport inférieur.
  • Regardez bien devant vous.