Des pratiques responsables pour les conducteurs de VTT

< Retour à la liste principale

Apprenez les bases de la conduite écologique.

Les routes de campagne et les pistes sont parfaites pour vos sorties en VTT, qu’il s’agisse d’une simple randonnée, d’aller à la pêche ou à la chasse, bref de n’importe quelle activité récréative. Comme vous pourriez avoir à circuler sur des propriétés privées, des terres publiques ou des parcs, vous devrez en tout temps vous montrer respectueux de l’environnement.

En prenant les mesures suivantes, vous pourrez réduire votre empreinte carbone et contribuer à préserver les précieuses ressources naturelles de notre planète.

L’achat d’un VTT
L’entretien écologique
Conduire de façon respectueuse
Respectez la faune
Établissez de bons rapports avec les autres

L’achat d’un VTT

L’entretien écologique

Si vous effectuez régulièrement l’entretien de votre VTT, il fonctionnera mieux. Cela signifie que vous brûlerez moins d’essence et que votre véhicule sera plus silencieux. Mettez ces conseils en pratique :

Conduire de façon respectueuse

Si vous avez appris à connaître l’environnement et faites preuve de courtoisie, vous êtes déjà sur la bonne voie pour devenir un conducteur responsable. Voici quelques règles de base à cet effet :

  • Consultez une carte afin de savoir exactement où vous allez. Ainsi, vous éviterez d’avoir à franchir une zone où l’environnement est fragile, comme un marécage ou une prairie.
  • Renseignez-vous au sujet des zones réglementées, par exemple une zone qui a été déclarée écologiquement fragile par le gouvernement.
  • Ne passez jamais sur de jeunes arbres, des arbustes ou une pelouse.
  • Ne bloquez jamais la piste quand vous vous arrêtez avec votre VTT; des randonneurs ou des campeurs pourraient marcher derrière vous.
  • N’empruntez jamais une route qui est détrempée, car un VTT peut facilement l’endommager. Cela est particulièrement important durant les périodes achalandées, la saison de chasse par exemple.
  • N’essayez pas de tracer une nouvelle piste avec votre VTT; vous pourriez gravement endommager l’écosystème.
  • Évitez de faire patiner vos roues, quel que soit le terrain, car vous allez l’endommager.
     

Respectez la faune

En VTT, il est possible d’apercevoir un animal sauvage, surtout dans les parcs; on peut voir des chevaux en traversant un sentier de randonnée équestre ou même des animaux d’élevage quand on passe près d’une ferme. Voici des conseils à ce sujet :

  • Si vous rencontrez des gens qui font de l’équitation, faites preuve de courtoisie : cédez-leur le passage.
  • Évitez d’effrayer les bestiaux; laissez-les quitter la piste à leur rythme.
  • Si, en passant près d’une ferme, vous voyez une barrière ouverte ou fermée, laissez-la ainsi.
  • Ne nourrissez jamais les animaux sauvages, ou les animaux d’élevage aux abords d’une ferme.
  • Si vous voyez des affiches signalant la présence d’espèces menacées, tenez-en compte; faites de même avec le balisage des pistes.
     

Établissez de bons rapports avec les autres

Quand vous roulez en VTT, particulièrement dans les parcs, vous devez établir de bons rapports avec les personnes que vous rencontrez, par exemple les propriétaires des terrains que vous traversez, les campeurs et les randonneurs.

  • Demandez la permission de passer sur le terrain, qu’il s’agisse d’une propriété privée ou d’une terre publique. Plusieurs parcs interdisent tout simplement de circuler en VTT sur leurs terres, mais permettront de le faire sur le bord des routes.
  • Si vous croisez des campeurs ou des randonneurs, faites le moins de bruit possible et respectez leur désir de se reposer, loin de la vie urbaine effrénée.
  • Soyez gentil avec les gens et partagez avec eux des conseils en matière d’écologie.
  • Ramassez les déchets sauvages et ne laissez aucune ordure; veillez à rapporter tout ce que vous aviez apporté.