7 mythes en assurance moto

< Retour à la liste principale

Comme tout domaine « technique », le secteur de l’assurance comporte son lot d’idées fausses, de demi-vérités et de désinformation. Voici les faits.

1. Ma voiture est assurée par une autre compagnie, de sorte que tout accident ou toute contravention en voiture n’aura pas de répercussions sur mon assurance moto.
2. Si je reçois une contravention pour excès de vitesse, ma prime d’assurance augmentera.
3. Si je subis un accident et que le policier affirme que je ne suis pas responsable, je n’ai pas à payer de franchise.
4. Toutes ces contraventions de stationnement que je n’ai pas payées feront grimper ma prime.
5. Si je ne présente aucune demande d'indemnité après un accident, ma prime n’augmentera pas.
6. Si je prête ma moto à un ami et que celui-ci a un accident, son assurance le couvre.
7. Moins l'indemnité versée est élevée, moins forte sera la hausse de la prime.

1. Ma voiture est assurée par une autre compagnie, de sorte que tout accident ou toute contravention en voiture n’aura pas de répercussions sur mon assurance moto.

Attention. Une erreur grave sur quatre roues pourra être prise en compte dans votre assurance sur deux roues. Que les véhicules soient couverts ou non par le même assureur, un accident ou une contravention tandis que l’on est au volant d’une voiture de tourisme peut quand même être considéré comme un accident ou une contravention dans votre dossier d’assurance moto. L’accident peut être pris en compte dans vos deux polices, même lorsqu’il s’agit de deux assureurs distincts. Il est parfois avantageux de faire appel à un seul assureur : il choisit parfois de tenir compte de l’accident dans une seule police.
 

2. Si je reçois une contravention pour excès de vitesse, ma prime d’assurance augmentera.

Pas nécessairement. À proprement parler, l’assureur a le droit de majorer votre prime pour toute infraction au Code de la route ou au Code criminel reliée à l’utilisation d’un véhicule. Mais un premier excès de vitesse mineur (jusqu’à 49 km/h au-delà de la vitesse permise) n’aura probablement aucun effet sur votre prime. Cela dit, n’y voyez pas une licence à rouler à tombeau ouvert : si vous accumulez les infractions, vous devrez vous attendre à payer davantage pour être assuré. Par contre, si vous recevez une contravention pour un excès de vitesse majeur (plus de 50 km/h au-delà de la vitesse permise), vous filez droit vers une augmentation de la prime.
 

3. Si je subis un accident et que le policier affirme que je ne suis pas responsable, je n’ai pas à payer de franchise.

Dans le cas d’un accident, la police a peut-être le dernier mot quant à la responsabilité criminelle, mais c’est votre compagnie d’assurance qui décide si vous devez payer la franchise ou non. Dans la plupart des provinces, les assureurs évaluent le degré de responsabilité selon la législation des assurances, comme les Règles relatives à la détermination de la responsabilité, en Ontario (en anglais seulement). Si l’assureur mène une enquête sur l’accident et établit que vous n’êtes nullement responsable, il pourrait en effet renoncer au paiement de votre franchise.
 

4. Toutes ces contraventions de stationnement que je n’ai pas payées feront grimper ma prime.

Vous savez sans doute déjà que les motos garées dans des endroits interdits sont une cible de prédilection pour les agents de surveillance. Mais saviez-vous que les contraventions de stationnement ne sont prises en compte ni dans votre dossier de conduite ni dans votre dossier d’assurance? Cependant, les contraventions impayées auront une incidence sur votre capacité de renouveler votre permis de conduire et votre immatriculation. La prochaine fois, donc, n’oubliez pas de mettre de l’argent dans le parcomètre.
 

5. Si je ne présente aucune demande d'indemnité après un accident, ma prime n’augmentera pas.

Erreur. Si votre compagnie d’assurance découvre que vous étiez impliqué dans un accident, elle a le droit d’augmenter votre prime en conséquence, même si vous avez décidé de ne pas demander d'indemnité. Et si l’autre personne impliquée dans l’accident déclare des dommages, sa propre compagnie d’assurance peut notifier la vôtre, laquelle pourra majorer votre prime.
 

6. Si je prête ma moto à un ami et que celui-ci a un accident, son assurance le couvre.

Désolé, mais impossible de refiler le bébé. C’est votre responsabilité qui est en jeu lorsque vous prêtez votre moto, et s’il devait se produire un incident fâcheux, c’est votre dossier d’assurance qui s’en ressentira. Votre assurance vous indemnise pour les dommages causés à votre véhicule aux termes de votre police, et votre prime peut augmenter – tout comme si c’est vous qui conduisiez votre moto au moment de l’accident.
 

7. Moins l'indemnité versée est élevée, moins forte sera la hausse de la prime.

Cela semble logique, mais n’oubliez pas que les primes d’assurance sont déterminées à la fois selon le risque et selon la valeur. Même si votre compagnie d’assurance ne verse pas un sou, un accident demeure un accident, et tout accident se répercute sur votre dossier et sur votre prime – dans une mesure qui varie selon l’assureur, les circonstances et vos antécédents de conduite.