Prévenir les dommages que l’hiver peut causer à votre maison

< Retour à la liste principale

Comme tous les Canadiens, vous savez que la neige et le vent peuvent causer des dommages à votre maison et à vos biens. Or, en prenant certaines mesures, vous pouvez vous protéger contre les dommages que l’hiver risque de causer.

L’assurance habitation et les dommages causés par l’hiver
Les barrières de glace
Les tuyaux qui gèlent
Les zones à risque à l’extérieur
À surveiller à l’intérieur
Les inondations
Risques pour les édifices et les personnes

L’assurance habitation et les dommages causés par l’hiver

N’oubliez jamais que le fait d’avoir une police d’assurance ne vous dispense aucunement de l’obligation d’entretenir votre maison. Vous ne serez pas couvert si les dommages à votre maison avaient pu être évités par un entretien approprié. Soyez « proactif » et prenez les mesures qui s’imposent pour protéger votre maison contre les rigueurs de l’hiver. À la longue, vous serez gagnant.

Si vous devez faire une demande d’indemnité à votre assureur, faites-le sans tarder après avoir constaté tout dommage causé par l’hiver. N’attendez pas au printemps; effectuez toutes les réparations nécessaires pour éviter d’aggraver le problème. Si votre maison a été entretenue correctement, les dommages initiaux seront probablement couverts. Cependant, les dégâts supplémentaires dus à une négligence, par exemple parce vous n’avez pas réglé le problème sur-le-champ, pourraient ne pas l’être.

Prenez conscience des dommages que l’hiver peut causer à votre maison et faites le nécessaire afin de les prévenir.

Les barrières de glace

Les barrières de glace se forment dans la partie inférieure de la toiture. Quand la chaleur venant de l’intérieur fait fondre la neige sur le toit, l’eau coule vers la partie inférieure du toit où elle gèle. Finalement, la glace s’accumule et empêche l’eau de s’évacuer de la toiture. Résultat : l’eau est forcée de pénétrer dans votre maison, ce qui peut entraîner des milliers de dollars de dégâts.

Prenez les mesures suivantes afin d’éviter ce type de problème :

  • Nettoyez bien les gouttières. Enlevez les feuilles mortes, les brindilles et autres débris afin que l’eau provenant de la neige ou de la glace fondue puisse s’écouler librement.
  • Installez des pare-feuilles. Vous empêcherez ainsi les débris de pénétrer dans vos gouttières.
  • Veillez à ce que votre grenier soit bien ventilé. Si la température y est plutôt fraîche, la neige sur le toit risquera moins de fondre et l’eau de cette fonte, de geler.
  • Faites en sorte que le plancher du grenier soit bien isolé afin d’empêcher que la chaleur de la maison ne s’y échappe.
  • Posez une membrane d’étanchéité sous les bardeaux.

Les tuyaux qui gèlent

Si l’eau qui se trouve dans un tuyau vient à geler, elle pourra exercer suffisamment de pression pour le faire éclater. Les tuyaux qui passent dans les greniers, les vides sanitaires et les murs extérieurs sont les plus susceptibles de geler. 

Prenez les précautions suivantes pour empêcher que l’eau dans les tuyaux ne gèle :

  • Assurez-vous que tous les tuyaux qui se trouvent près des murs extérieurs de la maison sont bien isolés. Quant aux tuyaux qui sont exposés, enveloppez-les dans des gaines isolantes.
  • Durant les vagues de froid, ouvrez les portes de vos armoires de salle de bain et de cuisine pour permettre à l’air chaud de circuler autour des tuyaux.
  • Scellez les trous dans les murs extérieurs de votre maison. Les trous qui servent à faire passer le câble pour la télévision ou les fils du téléphone sont susceptibles de faire entrer de l’air glacial auquel seront exposés vos tuyaux avec toutes les conséquences que cela peut entraîner. Servez-vous de calfeutrage de type extérieur pour boucher les interstices dans les murs de fondation de votre maison.
  • Laissez couler un petit filet d’eau des robinets reliés à des tuyaux qui passent dans un espace non chauffé ou non protégé.
  • Si vous prévoyez vous absenter pour plus de quatre jours, demandez à quelqu’un de passer régulièrement chez vous afin de vérifier si le chauffage fonctionne bien.

Les zones à risque à l’extérieur
Une toiture et des murs bien entretenus contribueront à neutraliser les rigueurs de l’hiver.

À surveiller à l’intérieur

Un système de chauffage qui fonctionne mal peut causer bien des dommages à votre maison durant l’hiver.
Voici les mesures à prendre :

  • Quand vous vous servez d’un foyer, d’un poêle à bois ou d’une chaufferette, veillez à ce qu’il y ait une bonne ventilation. Entreposez le matériel inflammable loin des chaufferettes et ne surchargez pas les circuits électriques.
  • Faites vérifier votre système de chauffage. Les brûleurs, chaudières et cheminées doivent être vérifiés au moins une fois par année afin de prévenir les incendies et les dégâts causés par la fumée.
  • Vérifiez s’il y a des fissures et des fuites dans les tuyaux; le cas échéant, faites-les réparer sans tarder.
  • Vérifiez si vos détecteurs de fumée fonctionnent correctement.

Les inondations

Quand la température monte et que la neige commence à fondre, vous devez empêcher l’eau de s’infiltrer dans votre maison afin de prévenir les dégâts.

Suivez ces conseils pour réduire le risque d’inondation.

  • Pelletez la neige loin de la maison; assurez-vous de la projeter à bonne distance des fenêtres du sous-sol.
  • Voyez s’il n’y aurait pas sur votre terrain des obstacles à l’écoulement de l’eau de la fonte des neiges. Au besoin, aménagez une rigole pour évacuer l’eau loin de votre maison.
  • Vérifiez si les puisards dans la rue ne sont pas obstrués.
  • Pour plus de sûreté, prenez les articles de valeur qui se trouvent dans le sous-sol et montez-les à l’étage s’il y a un dégel.

Risques pour les édifices et les personnes

La glace, la neige et le vent peuvent provoquer la chute de branches d’arbres, ce qui risque de causer des dommages à votre maison ou de blesser des personnes. La glace rend le sol glissant et peut entraîner des chutes.

  • Élaguez les arbres qui se trouvent sur votre terrain et enlevez les branches mortes, faibles ou malades avant que l’hiver ne s’installe. 
  • Pelletez les trottoirs et répandez du sable ou du sel s’il y a de la glace. Si vos marches sont glacées et que quelqu’un s’y blesse en faisant une chute, vous pourriez être tenu responsable. Dans certaines circonstances, cette éventualité pourrait être couverte par votre police d’assurance habitation, mais comme le dit le vieil adage : « Mieux vaut prévenir… ».